Imprimer cette page

Université de Bologne – Italie : Arbia Jebali déclare que« La prévention des conflits ne sera promuequ’après la réalisation concrète del’égalité entre les femmes et les hommes dans tous les domaines et d'un engagement envers la non-violence »

By communiqué mai 22, 2022 232
Université de Bologne – Italie : Arbia Jebali déclare que« La prévention des conflits ne sera promuequ’après la réalisation concrète del’égalité entre les femmes et les hommes dans tous les domaines et d'un engagement envers la non-violence » Université de Bologne – Italie : Arbia Jebali déclare que« La prévention des conflits ne sera promuequ’après la réalisation concrète del’égalité entre les femmes et les hommes dans tous les domaines et d'un engagement envers la non-violence »

La présidente de « Free Sight Association » et fondatrice du la Coalition Nationale « Femmes Tunisiennes, Paix et Sécurité » ARBIA JEBALIfaisant partie du groupe des experts, a intervenu le 19 Mai 2022 au panel du séminaire international « Le futur des femmes en paix et sécurité » sur la Résolution du Conseil de Sécurité des Nations Unies 1325 « Femmes, Paix et Sécurité » organisé à la Faculté de Forli par l’Université de Bologne – Italie et l’organisation Punto Roma.

Au cours de son intervention, ARBIA JEBALI a présenté le processus du 1er Plan d’Action National (PAN) 1325 en Tunisie, qui a été déclenché grâce àla campagne de plaidoyer conduite par le noyau fondateur de la Coalition Nationale « Femmes Tunisiennes, Paix et Sécurité », créée et coordinée par Free Sight Association, et qui a résulté l’approbation du conseil ministériel en 2017 pour une PAN 1325 de durée de 3 ans. ARBIA JEBALI a mis l’accent sur l’importance du rôle de la société civile, elle déclara : « Les efforts déployés par la société civile en Tunisie sont la clé de réussite des changements promus et en cours de voir la lumière depuis la révolution 2011. »

Elle déclara : « Il faut qu’on apprenne des leçons des expériences précédentes afin de surmonter les défis pour renforcer et protéger les droits desfemmes et promouvoir une participation égale et concrète des femmes dans tous les domaines, de ce fait l’évaluation du PAN1325, qui a été procédée par une approche consultative – participative, nous a éclaircit le travail sur le 2ème PAN qui sera procédé prochainement chapeauté par le Ministère de la Femme».

Aucune description disponible.

Elle ajouta : « Le gouvernement doit allouer et fournir les moyens financiers, techniques et politiques nécessaires pour la mise en œuvre du 2ème PAN 1325 en Tunisie » ; Et précisa que « Je pense que le travail intellectuel sur les législations et les recherches est quasi important mais malheureusement n’est point suffisant pour créer le changement vers une société égalitaire saine des violences faites aux femmes, Il faut militer parallèlement sur terrain via le contact de proximité avec les femmes et les hommes dans les quatre coins du territoire afin de conscientiser la société sur les valeurs égalitaire et appliquer les lois et cela est notre point fort à Free Sight Association, membre du « comité de la Société civile » pour l’application du PAN1325».

ARBIA JEBALI est une activiste civile tunisienne, défenseure des droits humains, spécialement des droits des femmes et des jeunes, experte en « Femmes Paix et Sécurité » et l’application de UNSCR1325. Elle est également coordinatrice – Tunisie du Mouvement Mondial des Femmes Leaders Panafricaines (MMFLP) et consultante de plusieurs ONGs à l’échelle nationale, régionale et internationale.

Le panel s’est déroulé en présence des professeurs universitaires, experts, ONGs, étudient(e)s, a été composé par d’autres expert(e)s de l’Italie et du sud-Méditerranée : Laura Davis (EPLO), LoredanaTeodorescu (WIS), Clara Della Valle (Université de Bologne), et Fatima Outaleb (Union de l’Action Féministe-Maroc), modéré par Bernardo Monzane (AP).

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Dernière modification le dimanche, 22 mai 2022 16:27